Porto Santo en voilier,

notre programme idéal

Au total, nous aurons passé deux semaines à Porto Santo. Nous avons traversé depuis Porto le 24 août, et sommes arrivés à la Marina le 28. Demain, mercredi 11 septembre, nous mettrons les voiles pour une toute petite journée de navigation (6h) pour atteindre la marina de Quinta do Lorde à Madère.

l’arrivée à porto santo

Arrivée à la marina : faire les formalités d’arrivée au bureau du port, passer faire son enregistrement aux douanes et profiter d’un repos bien mérité après la traversée.

 

Pour le repos, ça tombe bien, la grande plage de sable doré commence à quelques mètre de la marina et s’étend sur 7 kilomètres. Vous devriez réussir à trouver un emplacement sans trop de problème.

la première journée sur l’île

Le lendemain matin, un peu de marche jusqu’à Villa Baleira par la plage. On en profite pour se balader sur la jetée et admirer la vue sur l’île. Des montagnes vertes se dressent au milieu de ce gros cailloux désertique. Remontez ensuite la rue bordée de palmiers en direction du centre ville et achetez un bolo de caco pour le petit dej du lendemain dans une des cabanes du bord de la route.

 

Le petit centre historique est super mignon, avec ses guirlandes de fleurs en papier, ses rues pavées et ses petites maisons. Flânez un peu dans les rues et arrêtez-vous déjeuner chez Wine Bar 3v’s. Il s’agit d’une famille de paysans qui produisent fruits, viandes et légumes, qu’ils vendent et servent dans leur restaurant. Ils font aussi du vin, des confitures, des pâtes de fruits et des savons. Le genre d’adresse qui satisfait notre appétit pour la consommation responsable et le circuit court !

a la découverte de l’île : plongée et rando

Les jours qui suivent, faire un peu de plongée avec José et Joana du Porto Santo Sub, lda – Dive Centre. Le récif de la baie abrite un mérou super calin et de magnifiques bancs de poissons, des demoiselles, des demoiselles bleues, des poissons trompette, des murènes et pleins de petits poissons colorés dont je n’ai pas retenu les noms. Nous avons même eu la chance de voir quelques raies.

Pour les mordus de randonnées plutôt aguerris, nous sommes montés jusqu’à la croix que l’on voit culminer à l’est de la marina. La balade est belle et la vue se mérite.

Itinéraire

Monter par la piste qui débute en face de la marina, puis suivre la sente qui part en direction du premier petit col, de ce col, continuer le long de la ligne de crête et la suivre jusqu’au sommet avec la croix. Attention le chemin devient vraiment complexe sur la fin. Il relève de la marche mixée à l’escalade, je recommande donc la plus grande prudence.

Pour la descente, il y a plusieurs options, faire demi-tour, redescendre de l’autre côté. Nous avons choisi l’option descente dans la pampa qui débouche sur une jolie crique. Attention ça glisse sur les herbes sèches !

Une fois en bas, prendre à droite la piste qui revient à la marina. Passage sous un joli tunnel, le chemin mixe ambiance alpine et bord de mer.

Dans les jours qui suivent, faire le tour de l’île en bus, scooter ou voiture, à vous de voir. Les incontournables sont Ponta da Calheta, Porto das Salemas, Serra De Fora et la petite rando de PS PR1 Vereda Pico Branco & Terra Chã.

Nous sommes restés deux semaines à Porto Santo, en alternant bricolage sur le bateau et tourisme, nous sommes très contents de cette durée. Cela nous a permi de passer l’Open Water Diver avec José, de faire de la rando, de découvrir les jolis lieux de l’île et de prendre un peu le temps. Le ponton était très français durant notre séjour, l’ambiance était très conviviale et prévenante ; d’après nos voisins habitués du lieu, il semblerait que ce soit le cas chaque année.