Nettoyer les plages des déchets re-jetés par la mer et les hommes

Ugo a été capitaine au long cours pendant 30 ans ; il a travaillé sur des cargos, des superyacht et il a vu au quotidien à quel point la mer est impactée par l’activité humaine.  “I saw how much dirt and garbage we can produce and throw into the ocean and i feel partly responsible for that” me confie-t-il lors d’un de nos échanges.

Ayant pris sa retraite depuis peu, le marin italien s’est installé à La Gomera et a décidé de dédier sa cinquantaine à préserver le littoral de cette belle île sauvage des Canaries. Avec des amis, ils ont donc créé l’association Aglayma en octobre 2018.

Fiche d’identification de l’initiative

En bref, Aglayma c’est kwa ?

Aglayma est une association de préservation du littoral
qui organise des ramassages de déchets sur les plages de l’île de la Gomera (Canaries, Espagne)

Sa mission

Préserver la nature et éveiller les consciences
sur l’impact des déchets que nous produisons

Son but ?

Garder le littoral de l’île propre et générer un exemple de mobilisation citoyenne

Pour ceux qui souhaitent approfondir

Un projet entre amis devenu initiative citoyenne

Ugo fait parti des nombreux étrangers venus vivre à la Gomera pour sa simplicité et sa douceur de vivre. Sur ce petit cailloux, se trouve une forte population de hippies allemands arrivés dans les années 70, il y a aussi quelques français, anglais, néerlandais et italiens. Avec plusieurs amis, ils ont été saisis par la pollution rejetée par la mer. De nombreuses plages sont accessibles uniquement par la mer ou bien après plusieurs heures de marche sur des chemins de randonnée ; de plus la plupart des plages sauvages ne sont pas nettoyées par les municipalités. Ainsi l’idée est née de créer une structure pour proposer des sortie nettoyage de ces plages, baies ou criques dans une ambiance détendue et ludique.

 

Les participants peuvent arriver en bateau, à pied à l’issu d’une jolie rando, et parfois même en voiture. La collecte se fait durant l’après-midi et les déchets sont rapportés en ville pour être jetés correctement et recyclés lorsque cela est possible.

 

Ugo, le fondateur de cette association, déplore que les locaux n’aient pas encore de conscience écologique. Selon les plages les déchets ramassés proviennent de rejets de l’océan, mais aussi du ravinement emportant les déchets le long des routes ou déposés dans la nature et de l’irresponsabilité des plagistes.

 

Heureusement petit à petit les mentalités changent concède Ugo , alors cette initiative n’est pas vaine.

Pour suivre leurs actu, rendez-vous sur leur page Facebook https://www.facebook.com/aglayma.ecologica