Les bonnes adresses près de chez soi pour consommer bio, vrac et local

Claire-Anne Coriat, la fondatrice de Le Kaba, a débuté sa transition écologique lorsqu’elle vivait au Pays de Galles. De retour à Paris, elle pérennise ce nouveau mode de vie et débute des explorations urbaines pour dénicher les commerçants responsables dans son quartier.

Par la suite, elle constitue une équipe afin de changer d’échelle et d’identifier les commerçants responsables de Paris puis de les regrouper sur une cartographie.

Le Kaba voit le jour, avec une carte interactive, un comparateur de e-boutiques éthiques, et un shop pour acquérir des contenants zéro déchets.

Fiche d’identification de l’initiative

En bref, Le Kaba c’est kwa ?

Le Kaba est une entreprise qui met à disposition des outils pratiques pour découvrir les commerces éco-responsables (bio, vrac et local) autour de chez soi  

Sa mission

Le Kaba propose deux services : une cartographie des magasins engagés dans une démarche éco-responsable, un comparateur des e-commerces responsables

 

Son but ?

Faciliter le passage à une consommation plus responsable

Pour ceux qui souhaitent approfondir

 

Accompagner un mouvement en plein essor

De plus en plus de personnes souhaitent mieux consommer, mieux se nourrir, et se relier un peu plus aux rythmes naturels. Malgré une forte dose de bonne volonté, les consommateurs peuvent se sentir démunis face aux produits, labels et appellations contrôlées : agriculture bio, raisonnée, locale, vrac, label rouge, etc.

Le Kaba a donc décidé de proposer un outils simple et gratuit qui permettre de passer à l’action facilement. 

Une initiative toute jeune, qui ne demande qu’à s’étendre

Le site internet lekaba.fr a été lancé en avril 2020. L’équipe souhaite l’améliorer au fil de l’eau et en fonction des retours des utilisateurs. L’objectif est de référencer de plus en plus de commerces à Paris dans un premier temps, puis d’étendre la cartographie à toute la France. 

La conviction qui anime ce projet est que l’équilibre écologique passera notamment par une offre de proximité de produits et de services à plus faible impact environnemental : du bio, du vrac et du local !

L’objectif est de convaincre un maximum de personnes qu’il n’est pas si compliqué, ni forcément très cher, de changer ses habitudes.

Et Citoyens au vent dans tout ça ?

 

Le Kaba nous a tout de suite fait penser au projet de Impak, une structure ESS canadienne que nous avions rencontrée au début de notre projet. Le projet d’une plateforme qui facilite l’accès à la consommation responsable au quotidien ne peut que trouver un écho avec nos convictions personnelles !

D’ailleurs, nous avons nous aussi débuté une cartographie des commerces responsables dans lesquels nous nous sommes approvisionnés depuis notre départ en voilier. Amis parisiens, n’hésitez pas à faire un tour sur lekaba.fr ou sur leurs compte instagram @lekaba.fr