Entretenir son bateau tout en restant écolo

Hello,

Dans notre quête d’avoir un mode de vie plus responsable, avant, pendant et après notre voyage autour du monde, notre fonctionnement quotidien a été passé au crible.

Ainsi, moi Alice, j’ai décidé de débuter une transition zéro déchet, zéro (ou presque) polluant afin de minimiser notre impact environnemental.

Naturellement, cela implique la modification de nos habitudes concernant l’entretien de notre appartement et du bateau, de nos produits d’hygiène, de notre consommation courante (alimentation, habillement, achats ou non-achats divers).

Ce premier article de la rubrique est dédié aux produits ménagers

Pourquoi ? Parce que c’est dans ces derniers que l’on trouve la plus grosse quantité de polluants et produits toxiques. 

Le savon noir

Produit d’entretien multi-usages, le savon noir peut devenir votre allié ménage au quotidien : nettoyer les sols (planchers) du bateau, les boiseries ainsi que les tables et plan de travail du coin cuisine. il peut aussi être utilisé pour dégraisser la cuisinière et servir de lessive naturelle.

Je l’utilise aussi en extérieur pour bosser et dessaler le pont et le cockpit lorsque nous donnons un coup de propre au bateau.

Le saviez-vous ?

> Le savon noir est un produit 100% naturel :  il est fabriqué à partir d’un macérat d’olives, d’huile, de sel et d’eau

> Le savon noir est un produit sain et sans danger pour la santé, utilisé au maghreb depuis la nuit des temps

> Le savon est est détachant, dégraissant et nourrissant

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc, ou vinaigre d’alcool, est une bonne alternative aux produits d’entretien classiques pour la cuisine, la salle de bain et les wc.
Il est anti-calcaire.

Il est également antibactérien, ce qui en fait une alternative naturelle à l’eau de javel, pour nettoyer le réfrigérateur ou encore les toilettes.

L’acide oxalique

L’acide oxalique, ou sel d’oseille, est un produit jugé dangereux et corrosif mais qui ne présente apparemment pas de risque pour la biodiversité et la pollution de l’environnement.

En bateau, on s’en sert pour nettoyer les traces de rouilles sur le pont, déjaunir la coque ou encore entretenir les chandeliers et autres éléments extérieurs en inox.

Attention, l’acide oxalique présente un risque important pour la peau, les yeux ainsi que les muqueuses digestives et respiratoires. Il convient donc de le manipuler avec précaution et de se protéger correctement afin d’éviter tout contact.

L’huile de lin

L’huile de lin est particulièrement recommandé pour l’entretien du bois. Son action nourrissante et anti-putréfaction est particulièrement adaptée à l’entretien des boiseries sur un bateau à l’intérieur (placards, aménagements) comme à l’extérieur (passavants, mains courantes, etc).

L’huile de lin protège le bois des UV, repousse l’humidité, les insectes et les champignons.

PS : Si vous connaissez d’autres produits naturels ou combinaisons & astuces pour entretenir votre bateau tout en restant écologiquement responsable, n’hésitez pas à les partager en commentaire 🙂