L’après transat’ en Martinique

Déjà 3 semaines que nous avons accosté au ponton du Marin ! Le temps a encore filé à toute vitesse. Actuellement, nous partageons une période tranquille à terre avec un peu de famille qui nous a rejoint. 

Randonnée au canal des esclaves, nord-ouest de la Martinique

arrivée au marin

Nous sommes arrivés au Marin lundi 2 décembre dans l’après-midi. Comme nous n’avions pas réservé de place à la marina, nous avons eu le droit de rester 3 nuits au ponton en “arrivée de transat” puis nous avons du faire des pieds et des mains pour trouver une solution pour le bateau. La société Néo marine nous a finalement trouvé une bouée pour amarrer Vitavi pendant un mois.

Nous n’avons pas été très prévoyants sur l’arrivée. La haute saison en Martinique débute avec les vacances de noël, et naturellement la marina est prise d’assaut. Nous voilà avertis, nous organiserons un peu plus à l’avance la suite de nos escales aux Antilles.

Retour à la vie terrestre

Après presque trois semaines en mer, nous ressentions un grand besoin de nous remettre en mouvement. Nos premières petites balades autour de la marina juste après l’arrivée nous ont surprises. Nous avions très vite mal au pieds. Peut-être est-ce le manque de vie debout ou en marchant pendant la traversée ?!

En tout cas nous avons vite repris du poil de la bête.

Nous sommes allés en bus à la plage de la pointe marin, la première baignade dans une eau vraiment chaude. Flo a enfin troqué sa combinaison intégrale pour le short de bain.

Nous avons aussi pris le temps de fêter cette première grande étape pour nous. Nous avons traversé l’Atlantique à deux après seulement un peu plus d’un an avec notre propre bateau. Notre préparation et notre entraînement rigoureux ont plutôt payé : aucun soucis matériel et on a bien kiffé !

En parallèle de ces quelques réjouissances, la première semaine au Marin a surtout été dédiée à la remise en route du voilier en “mode maison”. Nous avons nettoyé, rangé, réorganisé.

Nous avons ensuite pris du temps pour profiter de la richesse des fonds de la baie. Nous avons pris plusieurs matinées pour plonger et découvrir les coraux, éponges et la faune locale : poisson anges, chirurgiens, rascasses, perroquets, trompettes, etc. Les compositions formées par la flore sous marine sont incroyablement belles. 

Puis nous sommes partis à la découverte des terres et de leurs forêts. Nous avons fait une première randonnée au chemin du calvaire du Vauclin, puis le Canal des esclaves au nord-est de Fort de France.

Le 16 décembre de la famille nous a rejoint, et le programme est devenu un peu plus cool : plage, visites, petites balades à l’ombre dans la mangrove.

Aujourd’hui nous sommes à quelques jours de noël ; c’est difficile de se mettre dans cette ambiance que l’on vit d’ordinaire entre campagne métropolitaine et montagne, avec de la neige et un grand rassemblement familial.

En tout cas, que vous soyez à terre, en mer, en traversée, on pense à vous et on vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !